mardi 24 janvier 2012

FUTUR ANTERIEUR

Si l'actuel contexte socio-économique devait se traduire par l'absence ou la présence à minima des figuras du toreo, dans les prochaines férias tricolores, il ne faudrait toutefois pas se moquer du cochon-aficionado de payant.
Remplacer les figuras par des pré-retraités bedonnants ou arthrosés n'est-ce pas manquer de respect à celui qui laisse ses euros au guichet ?
Et à l'hôtel, et au resto,et au péage, et à la station-service ....

Lors des dernières temporadas, les quelques "piges" d'un Frascuelo (Céret, Orthez), d'un Victor Mendes (Bayonne), d'un Espartaco (Istres), d'un Fernandez Meca (Tyrosse) réveillèrent la nostalgie de certains et firent naître, chez d'autres, quelques sourires moqueurs.
Aujourd'hui, se préparent des cartels d'anciennes gloires. Affiches bon marché. Qu'en sera-t-il de la taquilla ?
Pendant ce temps, Thomas Joubert, Patrick Oliver, espoirs qui bientôt désespérerons, Fernando Cruz, Sergio Aguilar, toreros de valeur, insuffisamment "racoleurs", attendent des contrats.
Pauvre mundillo, qui néglige son futur pour entretenir un passé dépassé !!!

Miguel de Burdeos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire