vendredi 11 mars 2011

EVOLUTION

Quelques chiffres pour démontrer, si besoin était, la main-mise de l'encaste Domecq sur le cheptel bravo.

Répartition, par encaste, des toros lidiés en Espagne et en France, en 2005 et 2010.
Encastes, 2005 - 2010
- Domecq, 55,42 % - 66,08 %
- Murube, 5,62 % - 2,31 %
- Nunez, 12,89 % - 12,19 %
- Saltillo/Santa Coloma, 5,68 % - 6,36 %
- Atanasio/Conde de la Corte, 9,67 % - 6,48 %
- Autres (Miura, Prieto de la Cal, 10,72 % - 6,58 %
Partido de Resina, Cuadri ...)

Avec, au cours des cinq dernières années, une croissance moyenne annuelle de 2 %, l'encaste majoritaire au deux tiers en 2010, devrait, s'il poursuit cette progression, régner en maître unique avant vingt ans.
Darwin disait que les espèces évoluent et se modifient.
Les disciples de Domecq pourront bientôt affirmer que les encastes disparaissent !!!

Miguel de Burdeos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire