lundi 21 février 2011

TOROS DE FRANCE


Parce qu'il y a près de chez nous ce que l'on va chercher, sans garantie aucune, au plus loin.
Parce qu'il est des éleveurs français, défenseurs des encastes minoritaires, qui méritent d'être soutenus.
Parce que la competencia est source de qualité.
J'adhère au projet Toros de France et y participerai par ma présence sur les gradins.

Miguel de Burdeos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire