mardi 11 octobre 2011

TOROS EN LE HOUGA

Un air rafraîchissant souffle sur la placita rectangulaire. Loin des ferias estivales. Celles qui se prennent très au sérieux sans totalement s'assumer ou celles qui ont perdu leur sérieux !!
Au Houga, petite commune gersoise, on n'y va pas pour se montrer et moins encore pour être vu. Cela élimine bon nombre d'opportunistes. J'aime cet endroit. Il respire l'honnêteté des gens sincères.

Les erales navarrais d'Angel Santafe Marton ont rendu la tarde agréable. La noblesse encastée des bons 2 et 5 (celui-ci primé d'une vuelta) a débordé un Kike limité, peu dominateur et qui ne saura exploiter ses deux opposants. Silence et vuelta avec légère pétition au 5.
Face au lot le plus court de charge (le premier était diminué par un arrière train défaillant), le madrilène Victor Alvarez montrera son envie et ses qualités de banderillero. Silence et une oreille coupée au 4.
Clementito fait preuve d'une verdeur certaine. Peu puesto, rarement dominateur, souvent désarmé, il sera, lui aussi, en dessous de ses novillos. Silence et une oreille (très généreuse) obtenue face au 6.
Au final, le seul triomphateur du jour, qui sortira a hombros, sera le ganadero de Villafranca.

Miguel de Burdeos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire