jeudi 18 août 2011

CLOWNS ET TOREROS


Déçu par une feria qui s'acheva aussi mal qu'elle avait commencé, un foulard rouge s'est suicidé par pendaison, sous une des arches du Vieux Pont enjambant l'Adour. Triste fin !!
Retour sur Dax 2011.
  • Muy malo
- Les lots d'El Pilar et La Quinta. Décastés, blandos, sosos, sans race et de présentation très modeste.
- La plupart des lidias "offertes" aux toros de Dolores Aguirre. Peu ou pas de mise en suerte. Des piques à la "je m'en foutisme".
- Une (grande) partie du public dacquois qui valorise les clowns que sont J.J. Padilla et El Roque.
- Quelques détails qui ont leur importance et qui font la qualité d'une plaza :
- Une inversion sur les sorteos entre les propriétaires d'El Pilar (Moises Fraile) et d'Ana
Romero (Fomento Ganadero SAT)
- L'eral, sorti en sobrero, lors de la NSP de Victoriano del Rio, non annoncé comme étant du fer
de Banuelos (il portait toutefois les couleurs de son origine)
- L'eral sorti en 3 lors de cette même NSP, non annoncé comme étant du fer de Toros de
Cortes (2ème fer de VDR)
- Le poids du toro de La Quinta sorti en 6, annoncé à 457 kg, soit en deçà des limites
réglementaires pour une plaza de 1° catégorie française (460 kg). Ce toro, très anovillado,
n'aurait jamais du sortir en piste (et il fut renvoyé dans les corrales sous les protestations du
public).
  • Malo
- La noblesse con soseria y tonteria des Ana Romero, très, très discrets au premier tiers. Des toros qui servent !! Un nouvel encaste : le Santa Con-conloma!!
- L'aficion dacquoise qui reproche à Lescarret son manque de technique face aux Victorinos (il hérita d'un lot genuido y con sentido) et s'éprend d'El Roque dont la technique est, pour le moins, très limitée.
- Le buzz créé par le journaliste "référence" du quotidien régional en faveur d'El Roque qui, s'il est plein d'envie et de courage (soit le minimum que l'on est en droit de demander à un novillero débutant), n'en est pas moins l'auteur de postures et d'attitudes inélégantes, à la limite du vulgaire. Ainsi, le toreo de plage a conquis une arène de plagistes !!
  • Bien
- La présentation et le trapio de la novillada d'ElRisco. Toutefois moins brillante dans son comportement.
- Le novillero Rafael Cerro, pour sa seconde faena, construite avec esthétisme, dominio et rematée d'une belle estocade.
- L'eral de Toros de Cortes, sorti en 3 et justement primé d'une vuelta pour sa noblesse encastée.
- Rafaelillo et Alberto Aguilar quand ils n'hésitent pas à partir à la guerre devant des Dolores Aguirre mansos, genuidos, querenciosos, con sentido mais cependant intéressants.
  • Muy bien
- La présentation de la corrida de Dolores Aguirre. Dans le type de l'encaste. Bien armée. Des toros qui tiennent sur leurs quatre pattes. Ça existe !!
- Les faenas de Sergio Aguilar (1° toro) et Diego Urdiales (à son second). Des toreros trop peu vus qui sont parmi les rares à savoir et vouloir (!!) toréer avec sincérité, dominio et temple. Ca existe aussi !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire