jeudi 25 août 2011

LES FUTURS OUBLIES

Bien sûr, il y avait Rion ou Bilbao, les plages attirantes, la canicule effrayante, la reprise du boulot le lendemain et tant d'autres motifs d'excuses pour ne pas être parmi les quelques rares (un quart d'arène) qui firent le déplacement vers la placita du Cap de Gascogne.
Tant pis pour les absents. Ils auront raté une novillada où le bétail fut de qualité.

Les novillos du fer de Montealto étaient sortis, avec brillance, à Tyrosse en 2005, à Aire et Arles en 2006. Le lot de St Sever 2011 fut dans son ensemble (le 3 était du fer de Sotillo Guttierez et d'un comportement inférieur à celui de ses congénères) plein de race, encasté, brave et noble.
Les cornus étaient bien faits et bien présentés (quelques pointes s'abîmèrent au fil de la lidia). Les 2, 4 et 6 d'un trapio à faire pâlir les arènes de première catégorie voisines !!
Braves sous le fer, avec des vraies rencontres, poussées franches et énergiques.
Nobles sans fadeur, ils offraient leurs trophées à qui pouvaient les gagner.
Légèrement querenciosos, en fin de faena, les 5 et 6.
Le 2, complet et aux belles formes, n'aurait pas volé la vuelta al ruedo qu'ailleurs, d'autres ont obtenu sans avoir démontré autant de qualités.

Aux bilans de fin de temporada et de remise des récompenses, le mundillo des "espécialistes"-absents n'aura certainement pas un mot pour ce lot de novillos. Dommage !!
Il figurera sur mon podium.

Miguel de Burdeos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire